INAUGURATION DE LA PERMANENCE FRONT de GAUCHE à GRASSE

fdggrasse

Photo : Xavier Giraud
Le front de gauche de la IXe circonscription à l’inauguration de la permanence.

LE FRONT DE GAUCHE VEUT UNE EUROPE PLUS SOCIALE
(Nice-Matin 28 avril 2009)

Le 7 juin prochain, le Front de gauche sera en lice lors de l’élection européenne. Il est composé de militants du PCF, du PG (Parti de Gauche de JL. Mélenchon) de la Gauche unitaire (issue du NPA d’O. Besancenot) de syndicalistes et militants associatifs.
Vendredi soir, les militants se sont réunis au 5 place de la Poissonnerie. Le PC de Grasse a en effet cédé son siège au mouvement, pour qu’il en fasse sa permanence électorale.
Entrés en campagne depuis plusieurs semaines, les partisans du pays de Grasse étaient donc réunis pour l’occasion. Ils soutiennent leurs représentants départementaux, Gérard Piel, candidat PCF, conseiller municipal d’Antibes, conseiller régional, et Suzanne Hugon, candidate PG, médecin urgentiste, ex chef des urgences de Clavary.
Les retombées locales de l’ultralibéralisme
« Nous avons organisé 150 réunions dans tout le département, on rencontre les gens à la sortie des usines, pour leur expliquer les enjeux de ces élections auxquelles on attendrait 66 % d’abstention… Les gens ne savent pas que 70 % des lois qui nous gouvernent sont votées au niveau européen, et que cela se répercute au plan local, comme à l’hôpital de Grasse…
Comme ce sont les gouvernements qui prennent les décisions via les commissaires qu’ils nomment. Pratiquement tous les gouvernements sont de droite, nous vivons dans l’ultra libéralisme…
Nous voulons changer complètement l’Europe, rejeter Sarkozy et de sa politique. Voter, c’est la seule façon de s’opposer au traité ultra-libéral de Lisbonne, qui dirige l’Europe vers la finance.
Dans le contexte de crise actuel, avec toutes les entreprises qui ferment, il faut rediriger l’argent vers le travail, non vers l’économie fictive et la spéculation. Les multinationales profitent de la crise pour délocaliser…
Nous ne sommes pas contre l’Europe, mais pour une Europe sociale. Pour renationaliser les grands services publics de l’énergie, de la finance, des assurances, des transports. Ils pourraient être européens, au service des peuples et non des États…
»

V.A.
Présents, Paul Euzière, Patrice Cattaert, Marcelle Monzeglio, élus d’opposition grassois de la liste « Grasse à tous » ; Jacques Michel, élu PC de la Roquette et Lilian Séverac, d’Auribeau, avec Richard de Rivas, d’Auribeau aussi, représentant de la IXe circonscription du PG, René Voarino, PC du pays de Grasse, entre autres associatifs et syndicalistes.
La permanence est ouverte tous les soirs de 17 à19 h au 5 place de la Poissonnerie,
tel 04.93.36.98.02.

Prochaines réunions
Le 13 mai à Peymeinade et le 27 mai à Mouans-Sartoux.
Le Front de Gauche sera aussi présent au défilé du 1er Mai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s