AGREXCO: Frèche doit cesser d’être complice de la colonisation israélienne!

« AGREXCO », vous connaissez?
C’est l’office national des exportations de produits frais d’Israël (50% Etat, 50% entreprises agricoles) que l’on retrouve dans toute l’Europe sous les marques Carmel Ecofresh, Carmel Biotop, Jordan River, Jaffa, Alesia et Coral.

Problème: 60 à 70 % des productions exportées par AGREXCO sous l’étiquette « produit d’Israël » sont en fait cultivés dans les colonies illégales des Territoires Palestiniens Occupés. Particulièrement dans la Vallée du Jourdain où les colons se sont appropriés 95%  de la terre et 98% de l’eau.
Ce qui est totalement contraire au Droit International, à la IVème Convention de Genève et aux accords de libre-échange UE-Israël (avec exemption des droits de douanes).
Lors du débat sur Gaza à Grasse vendredi 26 février, l’euro-député honoraire Francis Wurtz qui fait partie du Tribunal Russell II sur la Palestine a rappelé toute l’importance de la lutte contre les importations de produits israéliens provenant des colonies.

Depuis un an, le Président de la Région Languedoc-Roussillon G. Frèche dont on connaît les sympathies sionistes veut imposer l’implantation d’AGREXCO dans le Port de Sète (avec 20.000 m² de hangars frigorifiques qui permettraient le traitement de 200.000 tonnes (!) de fruits et légumes provenant de la colonisation israélienne.
Ceci, de surcroît, dans une région où les agriculteurs ont de plus en plus de difficultés à survivre à cause de la politique de Bruxelles et des importations de pays à bas coûts de production.
Facture pour la Région (et pour le contribuable): 200 millions d’€!

Depuis l’été dernier, un collectif de 85 organisations s’est constitué et demande à G. Frèche de renoncer à ce projet qui est à la fois un énorme soutien à la colonisation israélienne et un outil essentiel de son développement en Europe.
Dans plusieurs pays européens: Italie, Allemagne, Belgique… la même exigence s’est fait jour.

Un nouveau rassemblement est prévu samedi matin 6 mars, à Montpellier, à 8h, devant le Conseil Régional Languedoc-Roussillon, pour dire aux élus et aux candidats des prochaines élections régionales qui se dérouleront le 14 mars 2010, que nous  refusons toute complicité avec la colonisation israélienne.
Il sera suivi d’une marche jusqu’au port de Sète, distant de 35 km. Ceux qui ne peuvent pas marcher sur une telle distance pourront avancer en voiture.

Pour la coordination du co-voiturage, s’adresser à :
Paul MONMAUR
06 88 75 53 56
monmaur@orange.fr


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s