Lisbonne: plus de 300 000 contre la politique de droite.

A l’appel de la CGT portugaise, samedi 29 mai, plus de 300 000 ont occupé le centre de la capitale du Portugal: la Place Pombal et les avenues qui y mènent et dénoncé la « politique de désastre national » du Parti Socialiste (au gouvernement) et du PSD.

Cette manifestation a pris l’aspect d’une véritable marée humaine.
C’est la plus importante depuis des décennies.
Elle a été provoquée par les mesures d’austérité prises par le gouvernement socialiste: la baisse des aides sociales et la hausse généralisée des impôts.
Pour le Parti Communiste Portugais qui a apporté tout son soutien et dont le Secrétaire Général, Jéronimo de Sousa, s’exprime sur la video: « cette impressionnante journée de lutte renforce la conviction qu’il est possible de mettre en échec la politique de désastre national, de renoncement aux intérêts du pays et d’exploitation que le Parti Socialiste, le PSD et le CDS veulent imposer aux travailleurs et au peuple.
Face à l’escalade des mesures
décidées ces derniers mois, contre les travailleurs, le peuple et le pays, c’est la réponse du peuple portugais aux prétentions des groupes économiques et financiers, du PS, du PSD et du CDS.
C’est une exigence claire de rupture avec la politique de droite et de changement de cap de la vie nationale
. »

Si ses revendications ne sont pas entendues, la CGTP n’exclut pas l’appel à une grève générale dans tout le pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s