Front de Gauche: opération « Andouillettes » chez Moody’s

Le candidat du Front de gauche à la présidentielle, Jean Luc Mélenchon, a participé vendredi 21 octobre à une action « andouillette AAAAA » pour dénoncer les ravages des agences de notations et leur triple A qui « mettent à genoux » les « gouvernements serviles » de l’Union Européenne. Aux slogans « Les Français ne sont pas des andouillettes! » ou « noter tue », une dizaine de militants du Front de gauche, dont Leila Chaibi du Collectif « la Pelle et la Pioche », ont investi en fin de matinée le hall de l’agence Moody’s à Paris  au boulevard Haussmann.

Dans une action  « symbolique et marrante »,  les militants du Front de Gauche ont déposé un  panier d’andouillettes AAAAA (Association Amicale des Amateurs d’Andouillette Authentique) pour montrer qu’ils préfèrent les « 5 A au 3 A » des agences de notations.

Au côté du porte parole du Parti Communiste français, Olivier Dartigolles , J.L. Mélenchon, a pris la parole : « ceci est une action civique, l’agence Moody’s prétend qu’elle va surveiller le peuple français », mais « peuple français, il ne faut pas avoir peur d’eux, c’est nous qui les surveillons! », a lancé au micro le député européen et candidat à la présidentielle du Front de Gauche.
Cette agence a déjà « créé des désastres immenses » : « au début du siècle (dernier), elle a noté la Grèce, déclenchant des catastrophes sociales qui ont, à la fin du compte, amené la dictature Metaxas (°) dans les années 30, voilà qui est Moody’s », a-t-il affirmé. « Ensuite cette agence a présenté des excuses! Mais est-ce qu’elle s’est depuis redressée (…) et a dédommagé le peuple grec? », a-t-il demandé, « non, elle recommence! » .
Mais « Où sont vos notes pour Siemens, Unilever, Mittal et tous ces exploiteurs qui vident nos usines, délocalisent nos entreprises, condamnent à la mort sociale des régions entières? », a demandé J.L. Mélenchon en indiquant que le front de Gauche allait poursuivre des actions symboliques autour de questions essentielles pour le devenir de la France et de ses habitants.

(°) Ioannis Métaxas a établi une dictature fasciste en Grèce à partir d’août 1936.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s