G20 à Cannes et dans les Alpes-Maritimes (suite…) les nuits à 37 000 euros de Sarkozy

En pleine crise économique, et alors que le gouvernement racle les fonds de tiroirs et les poches du peuple à la recherche des milliards manquants, le prix de la nuit d’hôtel de N. Sarkozy à Cannes, pour le sommet du G20, frise la provocation.
En dépensant un peu plus de 37 000 € pour une nuit dans une suite de l’hôtel Majestic de Cannes, le Président français se hisse sur la plus haute marche du podium des dirigeants les plus dispendieux.
Il bat B. Obama et S.  Berlusconi -dont ce fut la dernière apparition de I° Ministre- hébergés au Carlton voisin, pour respectivement 35 000 € et 29 000 € la suite.
Le président chinois Hu Jintao, a payé trois fois moins cher sa chambre au Gray d’Albion, soit 11 600 €.
Sans pour autant dormir dans un Formule1, le Premier ministre anglais, D. Cameron peut s’enorgueillir d’avoir été « le plus économe » des dirigeants présents à Cannes.
Il n’aura déboursé « que » 1950€ pour une nuit au Marriott…
C’est moins que les copains Sarkozy et Berlusconi; mais encore 300 € de plus que le salaire mensuel médian en France.

Quelle est loin, la « République irréprochable » du candidat Sarkozy en 2007 qui a commencé par s’augmenter son salaire de président de 170% et continue à se goberger scandaleusement et à mener sa campagne des présidentielles  aux frais de la Princesse!
Il n’est pas le seul à prêcher cette austérité à sens unique.
Dans le « Département champion » de J. Médecin, les Estrosi, Ciotti et autres Leleux  ne sont jamais très regardant avec les réceptions et les notes de frais (quand il s’agit d’eux ou de leurs amis).
Il y a vraiment besoin d’un grand coup de balai et d’une VI° République!

Publicités

Une réponse à “G20 à Cannes et dans les Alpes-Maritimes (suite…) les nuits à 37 000 euros de Sarkozy

  1. Ce que je trouve ahurissant dans cette histoire, c’est à quel point les uns peuvent être agacés et irrités par ces actes insultant de la part de ce président (et j’en fait partie) et que d’autres, trouvent cela tellement « normal » dû au fait qu’il est Le Président de la République…

    La République qu’il dit en faillite et qu’il faut sauver en faisant des ECONOMIES, des économies dans le secteur PUBLIC essentiellement (pour ne pas dire « seulement »).

    Mais j’aurais une question, la politique, est-ce un secteur public ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s