2012 Augmentations tous azimuts. Et les salaires ?

Encore un peu plus que les années précédentes, le budget des Français est touché par des hausses tous azimuts dès ce début d’année. Du prix des mutuelles aux tarifs du gaz, en passant par la TVA, les augmentations sont partout. Et ce n’est pas la misérable revalorisation du smic qui pourra mettre du baume au coeur des familles modestes. GAZ:
La hausse du prix du gaz pour les particuliers et les entreprises atteint 4,4%.  GDF Suez voulait encore plus. En un an, la hausse du prix du gaz aura été de 21% (depuis juillet 2005: + 61% !). Les privatisations sont une bonne affaire , mais pas pour le peuple!

ALLOCATIONS et SALAIRES:
Le smic est « revalorisé » ce 1er janvier, comme tous les ans. Il est à 9,22 euros brut de l’heure, soit 1398,37 euros brut par mois.
Le montant du revenu de solidarité active (RSA) passe de 466,99 euros à 474,93 euros pour une personne seule. Soit, 7,94 euros de plus!
Les allocations familiales et logement, elles, seront revalorisées au 1er avril, de 1%, soit un montant inférieur à la croissance, dans le cadre du plan d’austérité. Les pensions de retraite seront aussi, comme de tradition, augmentées le 1er avril.

SANTE:
Nouveau mauvais coup dans la Fonction publique, un jour de carence est instauré pour le versement des indemnités d’arrêt maladie. Une mesure présentée par l’UMP comme « un geste d’équité » vis-à-vis des salariés du privé qui subiront, eux, une baisse de leurs indemnités journalières s’ils gagnent 2405 euros brut par mois – sauf dans le cas où leur employeur complète les sommes versées par la Sécurité sociale.
L’UMP et ses alliés nivellent par le bas.
Le plafond de revenus ouvrant droit à une aide pour souscrire un contrat d’assurance complémentaire santé va augmenter, de 816 à 874 euros (soit 35% de plus que le plafond de la CMU au lieu de 26%). En même temps, les mutuelles annoncent une hausse moyenne d’environ 5% de leurs tarifs, qui interviendra au fil de l’année. Une conséquence du relèvement de 3,5% à 7% de la taxe sur leur chiffre d’affaires.

NOURRITURE, TRANSPORT…
« Mesure phare » du second plan d’austérité présenté  en novembre, la hausse de la TVA réduite s’applique à partir du début d’année 2012. Elle passe de 5,5% à 7% pour la restauration, l’hébergement, les travaux à domicile et les services à la personne. La mesure ne concerne pas immédiatement les livres (à partir du 1er avril). Les cantines scolaires et les produits de première nécessité restent taxés à 5,5%.
Cette hausse de la TVA se répercute directement sur le coût des transports. La SNCF augmente ses prix de 3,2% sur les billets TGV, Teoz et Lunéa à partir de mardi. . En outre, les tarifs des taxis sont relevés de 3,7%.
Les prix des alcools forts (plus de 18 degrés) devraient augmenter à la suite du rehaussement de la taxe sur ces produits décidé par le gouvernement. Ce à quoi s’ajoute la fameuse « taxe soda« .

IMMOBILIER, EPARGNE, REVENUS:
Impôts sur le revenu, sur les successions et ISF augmenteront  aussi via le gel de leur barème.
Les plus-values mobilières et immobilières sont plus taxées, et le prélèvement forfaitaire libératoire perd une bonne partie de son intérêt. Enfin, plusieurs mesures concernent l’immobilier, dont la taxation des loyers élevés sur les chambres de bonne et la réduction d’impôt «Scellier» sur les investissements dans le logement neuf destiné à la location.

Et les salaires et retraites, après toutes ces hausses?
Ni le gouvernement, ni sa « majorité » parlementaire en sursis n’en parlent.

Lors des derniers voeux de son mandat présidentiel,samedi soir, Sarkozy a annoncé un « Sommet social »  le 18 janvier. Comme si on pouvait encore accorder le moindre crédit à un président qui se sera appliqué pendant  cinq ans à détruire l’héritage  social et économique du Conseil National de la Résistance, à devancer les desiderata des grands patrons du MEDEF et du CAC 40 et à appliquer les « recettes » de la Banque Européenne et de la Commission Européenne.
Contrairement à ce que dit, Luc Ferry, son ancien ministre de l’Education, « le bilan de N. Sarkozy depuis 2007 » n’est pas « extraordinairement mince« , il est, au contraire, lourd, très lourd pour le peuple, pour les travailleurs, pour les jeunes.
Cette avalanche de hausses le confirme, il y a vraiment urgence de chasser du pouvoir ce président des riches  et ses amis de l’UMP et de mettre en place une authentique politique populaire avec un programme vraiment de gauche. c’est ce que proposent le Front de Gauche et ses candidats pour 2012.

Publicités

2 réponses à “2012 Augmentations tous azimuts. Et les salaires ?

  1. Et après tout ça …. la TVA sociale !!!!
    C’est la dire faire payer la protection sociale uniquement par les salariés qui la paye déjà par leurs cotisations salariales …. C’est hallucinant !!!
    D’autant que la baise réitérée année après année des cotisations patronales qui devaient apporter « plus de compétitivité…. créer des emplois ….et bla-bla-bla » n’a produit comme effet que la fermeture de 900 usines et détruit quelques 100.000 emplois en France au cours des trois dernières années. Il est grand temps de se réveiller !!!!

  2. Et maintenant ? vous l’avez le pouvoir. Je vous écoute !!! Nous sommes gouvernés par des gens aui détruisent les valeurs de notre pays. Le travail, la famille et surtout la patrie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s