La Sous-Préfète promue en Creuse: ciao, viva!

guéret

Arrivée  à la Sous-Préfecture de Grasse en mars 2011 et 46° dans la fonction, Dominique-Claire Mallemanche a été bombardée Préfète de la Creuse à partir du 18 février.Enarque passée par le privé, puis arrivée sous Sarkozy dans le corps préfectoral après une mission à Eurodisney, D.C. Mallemanche a été la première femme sous-préfète de Grasse, un poste où elle a été très présente et où à la suite de Claude Serra, qui l’a également précédée en Creuse, on l’a vue souvent mélanger les genres .
Claude Serra avait quitté Grasse en s’en prenant vivement dans son dernier discours à A. Aschiéri qui avait eu l’indécence d’accepter l’organisation d’ un référendum à Mouans-Sartoux, commune dont il est le maire, au sujet de l’intercommunalité.
Où irait-on si les élus se mettaient à consulter les citoyens?

Avec D.C. Mallemanche, la sous-préfecture de Grasse a abandonné le style bulldozer militant UMP de son prédécesseur pour adopter un profil plus « dialoguiste »; mais avec les mêmes objectifs.

Représentante de l’Etat  et donc tenue institutionnellement à une certaine réserve républicaine, D.C. Mallemanche aura entretenu jusqu’à la dernière minute des rapports très amicaux avec J.P. Leleux,  sénateur-maire UMP de Grasse et avec  le conseiller général (UMP, lui aussi) de Grasse-Nord J. Viaud, par ailleurs  « directeur adjoint du cabinet du maire de Grasse ».
« Aroma-Grasse » (ex Symrise), opération qui a déjà coûté plus de 20 millions d’€ à la communauté d’agglomération Pôle Azur Provence: rien à dire.
Mieux: « Les intelligences s’y croisent« . Les millions aussi, Madame la Sous-Préfète!

Bises en public, et plus étrange (mais qu’est ce qui peut encore être « étrange » dans ce département des Alpes-Maritimes?),  voeux communs devant les représentants des corps constitués à l’occasion de la nouvelle année 2013 avec  le maire de Grasse (pourtant candidat déclaré à sa propre réélection).
Pourquoi se gêner?

Côté « contrôles de légalité », on espère que la nouvelle Préfète de la Creuse fera preuve d’autant de compréhension avec les collectivités locales creusoises que vis à vis de la gestion de l’UMP grassoise où elle n’a à peu près rien vu (ou pas voulu voir) des irrégularités persistantes de l’ami « Jean-Pierre ».
A l’annonce de son départ, on comprend la tristesse des Ciotti, Leleux  et Cie…

Publicités

2 réponses à “La Sous-Préfète promue en Creuse: ciao, viva!

  1. Elle est partie ou pas ? Aujourd’hui alors qu’elle est normalement en poste à Gueret, Nice Matin publie une interview de la Sous préfète « républicaine » qui défend encore les choix de l’UMP locale sur l’intercommunalité contre l’avis de son préfet de tutellle …. Vous avez dit « républicaine » ?

  2. Elle vient de se faire virer de la Creuse (placée hors-cadre). Pour votre information, elle était aussi très copine avec le maire UMP de Vallauris (qui fait l’objet d’une enquête pour corruption), Gumiel, qui lui avait payé ses courses dans un magasin de céramique de la ville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s