Thatcher vue par le PC d’Irlande: « Son nom est devenu synonyme de haine, d’égoïsme et d’individualisme effréné »

bobby

Les 10 prisonniers politiques républicains irlandais que M. Tatcher laissa agoniser.

Parmi les très nombreuses réactions à la mort de l’ancienne Premier Ministre anglaise, Margaret Thatcher, le communiqué du Parti Communiste d’Irlande qui rappelle ce qu’a été historiquement pour les peuples  « la Dame de fer ».
(Repris de solidarite-internationale-pcf)

Margaret Thatcher a laissé un lourd héritage non seulement au peuple de l’île voisine mais aussi au peuple irlandais et aux peuples opprimés, martyrisés du monde entier.
Thatcher incarnait l’arrogance de la vieille tradition impérialiste de la classe dominante britannique. Sa politique face aux grèves de la faim des prisonniers politiques irlandais dans les années 1980 a dévoilé son profond mépris et sa haine envers ceux qui s’opposaient aux intérêts impérialistes britanniques.
C’est lorsque qu’elle était au pouvoir que l’armée britannique a gagné une plus grande marge de manœuvre pour développer et exécuter sa sale guerre en Irlande du nord, quand les attentats ciblés et les milices para-militaires loyalistes acquirent un rôle plus central dans la machine de guerre britannique.

Thatcher s’inscrivait dans une longue lignée de dirigeants britanniques qui avaient une haine viscérale des travailleurs, tout comme leur grand héros, Churchill, une autre figure qui portait comme une marque de respectabilité sa haine de l’Irlande, de la lutte du peuple irlandais pour son indépendance, mais aussi de la classe ouvrière britannique.

Thatcher voyait les travailleurs comme une vulgaire chair à canon dans ses guerres impérialistes, que ce soit en Irlande ou dans les Malouines, ou simplement comme des pions dans ses croisades anti-communistes, telle « Solidarité » en Pologne. Son nom est devenu un synonyme de haine, d’égoïsme et d’individualisme effréné.
Elle a laissé comme héritage des vies détruites, des quartiers dévastés, un militarisme et un chauvinisme envahissants, ainsi que la démolition de ce qui restait de l’industrie britannique tout en poussant jusqu’au bout l’adoration du « marché ».

On ne versera pas de larmes pour elles dans les familles des grévistes de la faim ou de ceux assassinés par l’armée britannique et les para-militaires loyalistes, ni dans les villages de mineurs du Pays de Galles et dans tant d’autres cités minières de Grande-Bretagne.
Elle n’avait pas la moindre compassion pour les pleurs, les cris de souffrances des familles des mineurs de charbon morts pendant qu’elle remettait en cause puis piétinait les droits des travailleurs.

Margaret Thatcher était un produit des conditions matérielles que le capitalisme monopoliste avait créé, des intérêts les plus violents du capitalisme monopoliste, des forces politiques qui ont battu les représentants du compromis social et économique de l’après-guerre.
En cela, elle a également révélé au grand jour la nature très superficielle et hypocrite du travaillisme britannique.
Hélas, comme l’histoire le montre bien, la nature même de ce système économique met en avant les personnages dont il a besoin, aussi arrogants et impitoyables soient-ils.

Parmi ses crimes contre les peuples: les dix prisonniers politiques Irlandais grévistes de la faim que Thatcher laissa mourir en 1981

  • Bobby Sands, 27 ans, meurt le 5 mai 1981 après 66 jours de grève de la faim
  • Francis Hughues , 25 ans, meurt le 12 mai 1981 après 59 jours de grève de la faim
  • Raymond McCreesh , 24 ans, meurt le 21 mai 1981 après 61 jours de grève de la faim
  • Patsy O’Hara , 23 ans, meurt le 21 mai 1981 après 61 jours de grève de la faim
  • Joe McDonnell , 30 ans, meurt le 8 juillet 1981 après 61 jours de grève de la faim
  • Martin Hurson , 29 ans, meurt le 12 juillet 1981 après 46 jours de grève de la faim
  • Kevin Lynch , 25 ans, meurt le 1er août 1981 après 71 jours de grève de la faim
  • Kieran Doherty, 25 ans, meurt le 2 août 1981 après 73 jours de grève de la faim
  • Thomas McElvee, 23 ans, meurt le 8 août 1981 après 62 jours de grève de la faim
  • Michael Devine , 27 ans, meurt le 20 août 1981 après 60 jours de grève de la faim.
Publicités

Une réponse à “Thatcher vue par le PC d’Irlande: « Son nom est devenu synonyme de haine, d’égoïsme et d’individualisme effréné »

  1. Espérons que la rouille se propage à ceux qui pensent qu’il n’y a pas d’alternative …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s