Gérard Filoche à Grasse: ANI, retraites… « on va dans le mur! »

G_Filoche

Invité, mercredi 19 juin, par le Front de Gauche du Pays Grassois à venir débattre de l’Accord National Interprofessionnel devenue loi depuis quelques semaines, Gérard Filoche, ancien Inspecteur du Travail, mais aussi syndicaliste CGT, membre du Bureau National du PS et chroniqueur dans « l’Humanité Dimanche » n’a éludé aucune question ni mâché ses mots (sur les raisons des résultats catastrophiques pour le PS de l’élection législative partielle de Villeneuve sur Lot).
L’A.N.I. constitue un véritable coup de force inspiré par le grand patronat contre les salariés qui n’y trouveront, au delà des formules creuses, aucun avantage ni en matière de contrats, ni de licenciements, ni de droits des Comités d’Entreprise ou des Comités d’Hygiène et de Sécurité. « C’est un accord [et une loi ]à 100% réactionnaire »

Ce démantèlement du Code du Travail voté par la très grande majorité des députés socialistes et Europe Ecologie (à l’exception de ceux qui se sont abstenus ou ont rejoint dans leur vote négatif les députés du Front de Gauche) va se traduire par une réduction des droits des salariés dans tous les domaines.

Pendant plus de deux heures, devant une assistance captivée et critique Gérard Filoche  a détaillé avec brio ces mesures dangereuses, largement méconnues, mais qui vont désormais s’appliquer.

Si  la  réunion de Grasse  sur l’A.N.I. a été la dernière, la 75°ème d’une série qui l’a conduit aux quatre coins de la France, Gérard Filoche a alerté sur une autre réforme que le gouvernement, le patronat et la Commission Européenne, voudraient également mettre en place:  les retraites. Là aussi, la mobilisation des travailleurs sera déterminante pour imposer une alternative qui réponde à leurs intérêts.

On lira ci dessous l’interview publiée dans « Nice Matin ».

Interview Gérard Filoche

Publicités

Une réponse à “Gérard Filoche à Grasse: ANI, retraites… « on va dans le mur! »

  1. IL EST BON CE FILOCHE ! Pas facile pour lui d’être critique (le mot est faible) à l’égard du ps et de garder malgré tout la carte du ps ! Le problème est qu’en étant exclusivement « contre » ce gouvernement Il fait le jeu de la droite (et du Nice matin), c’est pour ça d’ailleurs qu’il est très invité par les néo-libéraux , dernièrement encore chez Ardisson (qui a dit « à l’Humanité aussi » ?). Il est temps pour lui de changer de braquet et d’être « pour », pour la vraie gauche celle par exemple du F de G !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s