« Nice Matin »: « avis de tempête » pour le quotidien officieux de l’UMP

nicematin

Le quotidien local  va de plus en plus mal.
Notre site en donnait des preuves chiffrées en mars dernier.
En 2 ans, « Nice Matin » a perdu 10 522 lecteurs:  une baisse de 9,81 % de ses ventes.
Depuis le printemps, la situation est loin de s’être améliorée.
L’augmentation de 10 %  du prix du numéro (1,10€)  intervenue le 23 septembre le prouve.

Aujourd’hui la situation financière est « alarmante » selon « l’Express » (du 2 octobre) qui consacre un dossier au journal d’Hersant. Les lecteurs abandonnent le journal, les abonnements sont insuffisants et la publicité plonge.
Les  pertes tournent autour de 300 000 € par mois.
A la fin de l’année,  les pertes d’exploitation atteindront 2,5 millions d’€ !
Un nouveau « plan social », c’est à dire une grosse charrette de licenciements se profile pour les 1150 salariés du groupe qui, en bonne logique capitaliste, sont la « variable d’ajustement » financier de l’entreprise.
A court terme, environ 200 personnes (dont nombre de journalistes) seraient donc menacées de chômage.

Pour autant, le directeur de la rédaction, O. Biscaye,  n’entend pas modifier une ligne éditoriale fixée sur « un lectorat qui vote à droite: 65% pour N. Sarkozy, 63% pour C. Estrosi ». Il revendique haut et fort « des relations de connivence avec les élus » .

De la connivence à la complicité, il n’y a qu’un tout petit pas que certaines éditions locales (particulièrement celle de Grasse) franchissent allègrement avec le plus complet mépris pour le lecteur qui n’est ni sarkozyste, ni estrosiste, ni leleuiste.
Depuis des années l’édition de Grasse de « Nice Matin » ne se distingue pas par son courage en matière d’information.
Depuis la rentrée, elle n’est plus qu’une une feuille de propagande du maire UMP, Leleux et du conseiller général Viaud dont on multiplie les photos et illustre les faits et gestes.
Par contre, les communiqués du PCF et du Front de Gauche sont systématiquement censurés.
Ce n’est plus « Nice Matin », mais « Leleux Matin ».

Avec un tel comportement de carpette, c’est sûr que « Nice Matin » va retrouver des lecteurs à Grasse !

Publicités

2 réponses à “« Nice Matin »: « avis de tempête » pour le quotidien officieux de l’UMP

  1. N’oublions pas de soutenir les salariés et de nous mobiliser auprès d’eux dans leur lutte. Latifa

  2. Et si le journal lançait un « nicematinthon » auprès de ses amis UMP ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s