Vo Nguyen Giap: « Camarade Van »

giap2

Le 4 octobre est mort à Hanoï le Général Vo Nguyen Giap, un des « fils préférés » de « l’Oncle Hô » [Chi Minh] comme on l’appelle au Vietnam, « le Napoléon Rouge » comme l’ont baptisé à travers le monde les militaires et journalistes. 
Vo Nguyen Giap  était une immense figure de l’histoire du Vietnam et du monde.
En organisant la résistance à l’invasion japonaise et au colonialisme français -à qui il réussit à infliger, en dépit de toutes les certitudes des spécialistes militaires français et étatsuniens  la terrible défaite de Diên Biên Phu en 1954-, en mettant en déroute en 1975 l’armée des Etats-Unis – ce qui a permis la libération du Vietnam et la réunification du pays, le Général Giap s’est imposé comme l’un des plus grands stratèges militaires et politiques du XX° siècle.
Avec ce peuple vietnamien qu’il considérait comme le vrai héros des trente années de guerres victorieuse, le général Giap est le seul dans l’Histoire à avoir vaincu successivement la puissance de l’armée coloniale française puis celle des Etats-Unis qui utilisèrent les moyens les plus terriblement dévastateurs  (napalm, « agent orange », etc)  contre tout un peuple.

Pourtant, Vo Nguen Giap n’était pas un militaire de formation, il n’avait pas fait d’Ecole militaire. Les officiers français en riaient , jusqu’à Diên Biên Phu…
Giap, « le camarade Van » dans la clandestinité, fut d’abord un communiste, journaliste et  professeur d’Histoire, passionné de Littérature française et américaine capable de citer des passages entiers de Voltaire et Romain Rolland et de réciter La Fontaine, un militant qui vécut à titre familial les pires situations.  Pour leur action anticoloniale, son épouse mourut en prison et sa belle soeur fut guillotinée.

Marxiste convaincu, anticolonialiste agissant, celui qui, dans l’Indochine coloniale française, est alors professeur d’Histoire au Lycée Thang Long de Hanoï, expliquait à ses élèves qu’il fallait connaître parfaitement l’histoire de la Révolution Française et des campagnes militaires napoléoniennes.

Quand plus tard, les Chinois lui proposeront de prendre modèle sur l’expérience militaire des communistes chinois, Vo Nguyen Giap répondra que le Vietnam n’est pas la Chine et que le terrain n’est pas du tout le même.
Au Secrétaire Général du Parti Communiste d’Union Soviétique, L. Brejnev, qui lui demande lors d’une réunion à Moscou, de  combien de divisions et d’avions il dispose pour affronter la puissance américaine, Giap répond  que les Soviétiques «  ont les meilleures académies militaires, mais que si les vietnamiens adoptaient les schémas de guerre russes, ils ne tiendraient pas deux heures » et que donc « ils se battront à la vietnamienne. Et ils vaincront ».

Vo Nguyen Giap fut le stratège de « la guerre du peuple » et de « l’armée du peuple ».
Jamais, il ne dissocia le politique du militaire, mettant au point une guerre d’usure populaire généralisée portée simultanément par les idéaux communiste et patriotique.
Du peuple vietnamien et de son humble origine paysanne,  Vo Nguyen Giap  avait une simplicité qui frappait tous ses interlocuteurs.

Partisan dans la défaite comme dans la victoire, de la critique et de l’autocritique, qu’il met sans cesse en avant dans ses « Mémoires », Giap n’hésita pas à faire entendre une voix discordante au sein du Bureau Politique du  PCV et à quitter en 1982 fonctions et honneurs lorsqu’il fallut faire des choix décisifs qui lui paraissaient contraire à l’intérêt du pays.

Ces traits de caractère et de comportement expliquent l’exceptionnel attachement des Vietnamiens à Vo Guen Giap.
Ils font de lui un des grands révolutionnaires de l’Histoire contemporaine dont la vie et la réflexion sont d’une exceptionnelle richesse pour tous ceux qui ne renoncent pas à changer le monde.

Cf la vidéo ci dessous:

Publicités

Une réponse à “Vo Nguyen Giap: « Camarade Van »

  1. Les militaires français et américains rigolaient de Giap jusqu’au jour où il les a envoyés au tapis et qu’ils ont vu son génie militaire et politique.
    Depuis, on étudie ses batailles à l’école militaire de West Point.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s