Leleux-Viaud: du pareil au même

viaud_leleux_ciotti

Alors qu’il  tout mis en place depuis un an pour se représenter aux élections municipales de mars 2014, le sénateur-maire de Grasse, Leleux, a annoncé le 21 octobre tout d’un coup  à ses élus, puis le lendemain aux cadres municipaux que « finalement, après réflexion », il avait décidé de choisir son mandat de sénateur et qu’afin que tout soit clair et son successeur élu par les grassois, il renonçait à se représenter pour un 4ème mandat.

Faisons  comme « Nice Matin » qui autour d’une table du restaurant « l’Authentique »  a trouvé au maire de Grasse, « des yeux humides » et « la gorge serrée » à l’annonce de cette décision  de non cumul qui a même inspiré au chef d’agence toujours élogieux (pour l’UMP) un billet intitulé « Respect » (Nice Matin du 22 octobre). Faisons semblant de croire que Leleux qui avait pourtant annoncé auparavant qu’il était favorable au cumul des mandats et qui venait d’être investi  nationalement par l’UMP a été soudain convaincu du contraire de ce qu’il prêchait quelques jours plus tôt…
L’avenir montrera les vraies raisons.

Leleux s’en va, mais il veut introniser Viaud,  qui a été son chef de cabinet adjoint de 2003 à 2013, un chef de cabinet grassement payé qui a passé son temps à organiser sa promotion personnelle plutôt qu’à s’occuper des dossiers grassois.
Bébé UMP, aux ordres de Ciotti, J. Viaud a passé dix ans à être là où sa présence n’était pas nécessaire et jamais là où il aurait du l’être. Tout cela aux frais du contribuable.

En tentant de faire avaler la pilule Viaud aux grassois, Leleux  cherche à s’assurer ainsi d’une  continuité sans risque alors qu’il laisse la Cité des Parfums dans une situation globalement désastreuse.

Ce que veut Leleux, c’est perpétuer le plus longtemps possible directement ou indirectement sa main mise sur la Ville.
Ce que veulent les grassois, c’est en finir avec le règne des copains et des coquins , de l’affairisme et des combines.
En mars, chacun aura l’occasion de dire: ça suffit!

Publicités

Une réponse à “Leleux-Viaud: du pareil au même

  1. Grasse ne sait pas encore que le Royaume de France est mort. On intronise un dauphin….
    Du sang bleu peut-être ?….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s