Le véritable enjeu des élections européennes du 25 mai: ce que l’on vous cache.

aigle

En France, les « grands » médias, à quelques exceptions près, et les  dirigeants de l’UMP et du PS ont la même attitude vis à vis de l’élection des représentants français au Parlement Européen, le 25 mai.
Ils minimisent l’importance du vote qui n’intéresserait pas les Français et brouillent les cartes.

Surtout, ils cachent les principaux enjeux de l’élection :
la condamnation (ou l’approbation) par les électeurs  des  politiques  d’austérité  de la Commission Européenne et du grand capital qui plongent chaque jour davantage  les Français et les autres  peuples de l’Union Européenne dans la misère,
l’établissement d’un « Grand Marché Transatlantique  entre les Etats-Unis et l’Union Européenne (TAFTA) qui asservira définitivement l’économie, les règles sociales et environnementales des 28 pays de l’UE à la  » loi du marché » . C’est à dire aux seules exigences des grandes multinationales états-uniennes qui pourront avoir recours à des tribunaux (privés!) d’arbitrage !

Avec les trois documents ci dessous (deux courtes vidéos et le numéro spécial du journal « l’Humanité » en ligne), en quelques minutes, vous pouvez juger vous-même de cet accord destructeur qui menace notre présent et notre avenir:

Dès le 28 février 2013, le Front de Gauche par la voix de  Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de Gauche alertait sur les dangers de ce traité négocié dans le plus grand secret par les dirigeants français:

Plus récemment, le député communiste européen et directeur de « l’Humanité », Patrick Le Hyaric, apportait des précisions:

Enfin, « l’Humanité » dans un numéro spécial, apportait tous les éléments utiles à la réflexion et au vote de chacun:

traité_illustr

Cliquer ici pour lire le numéro spécial de « l’Humanité »  sur le Traité_Transatlantique.


Mercredi 21 mai, à GRASSE

une réunion débat publique est organisée à 18h à la Salle sous le Cours, notamment sur ce sujet avec la participation de personnalités de divers horizons:
Maria LAVRENTIADOU,
Chargée de Cours à  la Faculté de Sciences Politique d’Athènes,
Pedro Da NOBREGA,
Historien spécialiste du Portugal,auteur de « Le Portugal, une île méditerranéenne face à un océan Atlantique ? » (ed. Thélès. Paris)
Jean-Marc DURAND,
Economiste-Fiscaliste (France).
René VOARINO , de la direction de la sectiondu Pays Grassois du Parti Communiste  Français introduira le débat.


 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s