Fëte de « L’Huma »: un succés politique et de participation

La fête de l’Humanité  a atteint ses objectifs : rassembler ceux qui gardent le coeur à gauche et « ‘envoyer aux Français un signal de dialogue entre les forces de gauche« , selon Pierre Laurent, Secrétaire national du Parti Communiste Français .
« La Fête de l’Humanité » envoie aux Français un signal de dialogue entre les forces de gauche qui ne se reconnaissent pas dans la politique gouvernementale » , a déclaré  à l’AFP Pierre Laurent qui, samedi, a réuni autour d’un déjeuner les Ecologistes, les « Frondeurs » du PS et le Front de Gauche.


« Toutes ces forces étaient présentes et le message a été entendu. L’ouverture soulève un espoir »,estime-t-il , se disant « très satisfait » des trois jours d’une fête unique en France qui, cette année notamment, a su conjuguer de la meilleure manière politique, culture, musiques et mobilisation pour reconstruire l’espoir.

Pour Pierre Laurent, « La situation était dominée par la morosité avant l’été, la fête a donné une envie de réagir, de convergences et de dialogues avec les forces de gauche ».
« Il faut maintenant que cela soit suivi d’actes concrets », souligne-t-il, alors que  se profile à l’Assemblée Nationale le vote de confiance au gouvernement « Il y aura des leçons politiques à [en] tirer ».
En bonne logique, les communistes appellent  socialistes et écologistes à voter comme les députés du Front de Gauche: contre la confiance au gouvernement social-libéral de Manuel Valls.
La présence  des « Frondeurs » du PS à la fête de l’Humanité, celle des Ecologistes, la relance du Front de Gauche et les relations avec les forces syndicales, montrent que nous sommes a un tournant du quinquennat.

Lors du discours de clôture, le Directeur de  » l’Humanité » et député européen,  Patrick Le Hyaric a dénoncé la « longue coulée de boue, charriant des tombereaux de promesses non tenues, de retournements de vestes, de mensonges, de mépris, d’affaires, de trafics et de corruption jusqu’au plus haut niveau de l’Etat ».
Dénonçant M. Valls, « petit Napoléon de l’austérité », Patrick Le Hyaric a appelé à une « autre politique (…) partagée par le peuple de gauche et de l’écologie ».
Un fête de « l’Huma » qui, de l’avis général, a constitué cette année un moment fort  pour la reconstruction de perspectives pour la Gauche et les progressistes qui ne renoncent pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s