Elections départementales: le Front de Gauche à 9,4% nationalement

departementale_0

Les listes soutenues par le Front de Gauche ont réalisé le 22 mars un score de 9,4 % au niveau national.
La totalisation des résultats publiés  par le Ministère de l’Intérieur rend volontairement illisibles les scores des candidates et candidats présentés et soutenus par le PCF et le Front de Gauche, avec dans de nombreux cantons un large rassemblement de forces de gauche et écologistes.
Ce tripatouillage avait été dénoncé dès avant le scrutin par les candidats qui se sont retrouvés classés arbitrairement dans certaines catégories par les services préfectoraux.

La réalité qui ressort de ces totalisations  effectuées par le Front de Gauche est la suivante : les listes soutenues par notre rassemblement réalisent un score de 9,4 % au niveau national.
Le PCF avec le Front de Gauche fait plus que résister, il progresse par rapport aux élections départementales de 2008 et 2011. Ces résultats sont un encouragement à poursuivre le travail de rassemblement et d’espoir pour une autre politique à gauche.

Dans le département des Alpes Maritimes, le Parti Socialiste paye la note des effets désastreux de la politique néolibérale de F. Hollande et du gouvernement sur les travailleurs et les couches populaires. Par contre, dans la plupart des cantons, les candidats du Front de Gauche sont en progression.
Au total, PS + EE-LV +PGR pèsent 41 000 voix, le Front de Gauche seul: 32 600 électeurs.

L’heure est maintenant au rassemblement le plus large à gauche pour empêcher l’élection de nouveaux élus de droite et d’extrême droite qui ont dans leur viseur les services publics et les politiques de solidarité et de progrès social portés par les départements .
La question essentielle, celle qui doit nous mobiliser et nous rassembler jusqu’à dimanche prochain, est le maintien et le renforcement de ces politiques publiques.
Dès dimanche soir, le Secrétaire National du PCF, Pierre Laurent, a indiqué quelle est la position du PCF dans les cantons où il ne serait pas présent au 2ème tour:

« Dans les autres cas où les candidats présentés par le Parti socialiste, EELV ou d’autres composantes de la gauche sont au second tour, j’appelle au rassemblement de toutes et tous face à la droite ou à l’extrême droite. La conquête de cantons et de départements au 2e tour par la droite et l’extrême droite ne peut qu’aggraver durement les conditions de vie déjà difficiles des populations. Leur objectif commun est d’aller encore plus loin dans l’austérité, la régression des protections sociales, la concurrence de tous contre tous, la réduction des dépenses et de l’emploi publics, la privatisation des services publics, la déconstruction des politiques de solidarité mises en place à l’échelle départementale par des majorités de gauche. 

Dans les cantons où la gauche n’a pas réussi à accéder au second tour, j’en appelle à la responsabilité de chaque électeur. Par le bulletin de vote, nous avons le pouvoir de stopper la montée en puissance du FN et de déjouer le scénario du pire qui se dessine pour notre pays. Ce n’est plus une affaire de canton, ou de candidat plus ou moins pire qu’un autre. C’est une affaire nationale. Il est de notre devoir de femmes et d’hommes de gauche de tout faire pour empêcher  la victoire de candidats du Front national dont le caractère haineux et raciste a clairement été démontré au cours de la campagne. Leur élection constituerait un obstacle majeur supplémentaire à toute alternative  progressiste dans notre pays ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s