Elections Régionales en PACA. Accord majeur entre le Front de Gauche et les Ecologistes

 Régionales 2015

Pour les prochaines élections régionales des  6 et 13 décembre prochains, une liste inédite, de gauche alternative et écologiste, ouverte aux citoyens, intitulée « la Région coopérative, sociale, écologiste et citoyenne » va permettre d’ouvrir des perspectives aux électeurs de la région PACA qui refusent à la fois les ex-UMP à la sauce Estrosi, l’extrême-droite fascisante et de conforter un pouvoir « socialiste » plus que jamais engagé dans des choix néo-libéraux catastrophiques pour les travailleurs et le peuple.

La liste sera conduite par Sophie Camard (EELV) et Jean-Marc Coppola (PCF) représentant le Front de Gauche avec l’appui donc du  Parti de Gauche et d’ « Ensemble »
Ce binôme de têtes de liste –une configuration tout aussi inédite que le rassemblement engagé– conduira une liste intitulée « la Région coopérative, sociale, écologiste et citoyenne ».

Pour Sophie Camard, cette démarche coopérative correspond à « un réveil citoyen », pour « recréer du lien là où il n’y en a plus, dans les quartiers populaires, dans les arrières-pays touchés par le sentiment d’abandon, dans le monde du travail complètement atomisé et qui n’arrive même plus à se défendre quand on lui dit qu’il coûte trop cher … Nous aurons un projet où le chacun pour soi cédera place au chacun pour tous » a expliqué l’actuelle co-Présidente du Groupe EELV- POC à la Région PACA.

Pour Jean-Marc Coppola, «  Pour la droite et l’extrême droite qui se font concurrence en attisant les peurs, l’exclusion et la haine de l’autre, ces élections ne seraient qu’une formalité pour diriger cette Région ? Nous sommes déterminés à déjouer ce scénario ! »
Le dirigeant communiste explique : « En s’appuyant sur les mobilisations populaires, nous allons montrer qu’il est possible de faire de PACA une Région qui intervient face au libéralisme, pour l’emploi, les services publics, la vie associative, sociale et culturelle… ».
Il détaille  une série d’axes d’un programme « qui sera peaufiné dans une démarche citoyenne », lors de rencontres publiques mais aussi à partir d’un appel à citoyens-coopérateurs lancé sur le site region-cooperative.org.

A ceux qui voient dans leur démarche, une division « irresponsable » de la gauche, ils rétorquent qu’« aujourd’hui on envoie plutôt un bon signal de rassemblement et de clarification », et ils soulignent les valeurs motrices de cette union conquérante : « pour le progrès social et contre l’austérité ».

S’il regrette le changement d’attitude de Michel Vauzelle vis-à-vis des 200 millions d’€ dus par l’État à la Région après l’arrivée au pouvoir du P.S. en 2012, le binôme de renie pas le bilan de la majorité régionale sortante. « Sur bien des points nous pouvons en être fiers », affirme Jean-Marc Coppola. « Je pense à tout ce que nous avons fait pour les jeunes et qui serait jeté à la poubelle, si la droite ou l’extrême droite venait à conquérir la Région ».

LA LISTE « la Région coopérative, sociale, écologiste et citoyenne » EST EN MESURE  DE CREER LA SURPRISE

Quelle sera leur position vis à vis de la liste du PS conduite par la député Christophe Castaner ? «On a lancé cette liste pour gagner. C’est la différence avec le PS qui ne cesse d’envoyer des messages de panique », estime la candidate écologiste qui rajoute : « Peut-être que c’est le PS qui fusionnera avec nous ».
Les chiffres aussi bien des sondages que des précédentes élections indiquent, en effet que rien n’est joué entre la liste de la gauche alternative et écologiste et celle du PS. Un sondage publié début juillet dernier mettait les listes Républicains-UDI, le FN, et « la Gauche » réunie,  au coude à coude au 2ème tour, avec 35 % pour C. Estrosi, 33 % pour M. Maréchal-Le Pen, et 32 % pour le bloc fictif PS-EELV-FG, soit des écarts inférieurs à la marge d’erreur de l’étude.

Au premier tour, la liste PS-PRG de C. Castaner était donnée à 17 %, EELV et le FG à 7 % chacun, soit un cumul potentiel de 14 % des votes pour la Gauche du PS (en 2010, EELV et le PCF avaient respectivement recueilli 11 % et 6 % des suffrages. Soit 17% ).

Jean Marc Coppola souhaite bâtir une alternative majoritaire qui redonne espoir contrairement cette « gauche molle qui s’accommode de l’austérité ». Mais il désigne en même temps l’ennemi: « Ce sont la droite et l’extrême droite nos ennemis ».

UN COMMUNISTE, UNE ECOLOGISTE, POUR UNE ISSUE DE GAUCHE…

Sophie Camard , 42 ans,  est diplômée de Sciences Po. Paris en sociologie politique. Elle est cadre en entreprise privée.
Née au Havre, fille d’un travailleur de la raffinerie de Normandie, elle vit et travaille à Marseille depuis 2003. Elle a rejoint les Verts en 2007.
Engagée sur la liste conduite par Laurence Vichnievsky en 2010, elle est actuellement co-Présidente du Groupe EELV-POC au Conseil régional PACA.

Jean-Marc CoppolaPetit-fils d’immigrés sardes et siciliens, ils est âgé de 55 ans. Il a été  cheminot et responsable syndical régional durant une quinzaine d’années au cours desquelles il a été un des animateurs du mouvement social contre le plan Juppé de 1995.
Membre du PCF depuis 1984, Dirigeant de la fédération PCF des Bouches-du-Rhône de 1996 à 2008, Conseiller régional depuis 1998, Jean-Marc Coppola est, depuis 2010, Vice-Président de la Région et Conseiller municipal de Marseille.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s