Grèce: grève de 48 h contre la destruction de la Sécurité Sociale

PAME Athènes- 6 mai 2016
Athènes. 6 mai 2016

Sous la pression de l’Union Européenne, le gouvernement Syriza-Anel dirigé par A. Tsipras procède à de nouvelles mesures anti-ouvrières estimées à  5,4 milliards d’€ ( 3% du PIB ) . Elles sont axées sur un nouvel alourdissement des taxes pour le peuple et la destruction  du système de Sécurité Sociale et des retraites.  Un projet de loi en ce sens  a été présenté au Parlement. ll sera probablement soumis au vote en plénière le 10-11 mai.
En outre, le gouvernement  est à la recherche d’une formule juridique et d’une série d’autres  mesures anti-populaires d’un montant de 3.6 milliards d’€ (2% du PIB). Ce qui a été au coeur des consultations du gouvernement de coalition grec avec les délégations de haut niveau de la zone euro et du FMI.
A Athènes et dans toute la Grèce, la colère des couches populaires ponctionnées et dramatiquement appauvries depuis 8 ans par des gouvernements à la botte de l’U.E. et des banques, la colère  gronde.

Le mouvement ouvrier de classe ( avec le P.A.M.E.) a intensifié ses actions contre ces plans  et les agissements  gouvernementaux. Des mobilisations importantes ont été organisées le 26 avril à Athènes, à Salonique et dans d’autres villes grecques.
Sotiris Poulikoyiannis, membre du Secrétariat Exécutif du PAME, a pris la parole lors du rassemblement et a souligné que « Toutes ces paroles sur des « négociations difficiles » du gouvernement sont un conte de fées », ajoutant que «ce gouvernement aussi, comme tous les précédents, se tient aux côtés de la classe bourgeoise, des armateurs, des industriels, des propriétaires de grands hôtels, des grands détaillants, des banquiers. Il se bat pour leurs intérêts, il est en train de négocier pour leurs intérêts, il est capable de pousser les choses à l’extrême si nécessaire pour eux ».
Le dirigeant du PAME a souligné que «la détermination, qui découle du fait que notre cause est juste, est la base la plus forte pour faire en sorte que notre appel à un soulèvement général ne soit pas simplement un slogan.
Il n’y a plus de place pour des illusions.
La raison  du «moindre mal» conduit à des situations même pires. Si nous ne les arrêtons pas par notre lutte, la spirale descendante ne se terminera pas et nos vies deviendront un tourment sans fin. Des richesses énormes sont produites et c’est nous qui les produisons. Jamais dans l’Histoire, il n’y a eu  un potentiel comme aujourd’hui pour que tout le monde puisse avoir une vie vraiment paisible et belle, sans exploitation de l’homme par l’homme.
Une poignée de parasites et de ploutocrates entravent ce potentiel afin de défendre leurs richesses incroyables »
.

Les mobilisations du PAME ont constitué une étape de préparation de la grève générale de  48 heures -les 6 et 7 mai- lorsque le projet de loi a été présenté au Parlement.
Le dimanche 8 mai ont eu lieu à travers toute la Grèce les manifestations du 1er Mai qui, cette année , ont été reportées du fait du télescopage avec les fêtes religieuses de Pâques orthodoxes.

Dimitris Koutsoumpas:
«Non» au projet de loi et aux manœuvres du gouvernement

Une importante délégation du CC du KKE a participé à la manifestation  à la Place Syntagma d’Athènes. elle était conduite par le Secrétaire Général du Comité Central  du PC de Grèce (KKE) qui a notamment déclaré: « Nous disons « Non ! » aux manœuvres continues du gouvernement. Nous disons « Non ! » à la loi-guillotine pour le système de Sécurité Sociale et la fiscalité et  à toutes les mesures antipopulaires.
Nous luttons pour le renversement total de la ligne politique antipopulaire ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s