Loi Travail: la lutte s’amplifie et se diversifie en Région PACA

Manifestation-26 mai2016-Nice
Jeudi 26 mai à Nice: 5000 manifestants au moins.

A l’issue de la journée d’action intersyndicale contre la casse du Code du Travail et « pour un Code du travail du XXIème siècle », le Comité Régional PACA des syndicats  CGT a rendu public le communiqué suivant:

« Dans la continuité des actions menées depuis plusieurs semaines contre la loi travail, cette journée du 26 mai 2016 a été marquée par une forte mobilisation. Elle s’est traduite par une grande diversité d’initiatives à travers la région marquant un renforcement de l’ancrage dans les entreprises et les territoires.

Sans être exhaustif :
Bouches-du-Rhône: Marseille : Grand rassemblement à la Joliette entrainant la fermeture des terrasses du Port ; 2 000 manifestants avec barrages filtrants à Vitrolles ; 7 000 manifestants à Fos-Sur-Mer ; 2 000 manifestants en Arles, Rassemblement à la préfecture en Avignon après une initiative au Pontet (Vaucluse);Barrage filtrant à Avignon Sud , Blocage CNR. (Compagnie National du Rhône), 5 000 manifestants à Nice (AM) ; Initiative et barrage filtrant au port de commerce de Toulon, 250 à Draguignan (Var) ; 250 manifestants à Gap avec blocage du centre ville (Hautes-Alpes) ; 250 manifestants à Digne ; 500 manifestants à Manosque avec opération de barrages filtrants, blocage à Géomethane (Engie) (AHP).

Le Comité Régional [CGT] exprime sa solidarité avec les militants et leurs familles, victimes d’actes odieux de violence de la part de conducteurs, que ce soit à Vitrolles (deux militants blessés par un routier) ou à Fos-Sur-Mer, où un militant d’Air Liquide a été très gravement blessé par un chauffard. Le Gouvernement qui joue l’opposition entre salariés est totalement responsable de la survenue de tels actes. Stigmatiser la CGT, les grévistes et les militants en lutte ne peut que déboucher sur des attitudes de violence grave.

Face à cette mobilisation, le gouvernement se trouve en grande difficulté. Alors qu’un certain nombre de membres du gouvernement et de sa majorité se déclare favorable à faire bouger des lignes – notamment concernant l’article 2 de la loi (inversion de la hiérarchie des normes) – on se heurte à l’intransigeance du Premier Ministre soutenu par le Président de la République.

Combien de temps une telle attitude est-elle tenable ?
Dans un autre temps, rappelons que Manuel Valls dénonçait vigoureusement le passage en force de F. Fillion sur la réforme des retraites.
Interrogé sur I.Télé le 19 octobre 2010, il disait son refus des blocages tout en faisant endosser la responsabilité de la situation au gouvernent Fillion accusé de refuser le dialogue social. Il soulignait enfin les mérites des Organisations Syndicales qu’il jugeait «extrêmement responsables ».
La preuve en images : https://www.youtube.com/watch?v=0Yev

Le Premier Ministre gagnerait en cohérence en écoutant le mouvement social et en acceptant le dialogue social qu’il vantait tant alors.

Le Comité Régional CGT rappelle que la CGT s’est adressée au Président de la République pour être reçue, sans réponse de sa part, à ce jour.
La CGT appelle le gouvernement à la raison, en retirant le texte et en ouvrant de des négociations pour établir un Code du Travail du 21è siècle.

Les prochaines journées vont être marquées par de nombreuses initiatives dans les entreprises et les territoires de PACA avant le grand rendez vous national du 14 juin 2016 à Paris à l’appel de l’Intersyndicale ».

Marseille, le 26 Mai 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s