Dans le pays grassois comme dans les AM, les communistes se prononcent pour un soutien autonome à la candidature de J.L. Mélenchon

2017

Plus de 73% des communistes à jour de leur cotisation – 41 000 membres du PCF-  se sont prononcés lors de votes (les 24, 25 et 26 novembre) soit dans les sections, soit par correspondance dans les fédérations, sur les deux questions posées par la Conférence nationale du 5 novembre à propos des élections présidentielle et législatives :
– soit (choix 1):  appeler à voter J.L. Mélenchon, tout en menant une campagne communiste autonome,
– soit (choix 2): présenter une candidature communiste, avec , éventuellement, la possibilité de la retirer devant une candidature « anti austérité ».

Les débats ont été intenses, de qualité et respectueux de l’avis de chacun.
Par 53,52% des voix au plan national, les communistes ont choisi l’option 1.
Dans les Alpes-Maritimes, 76% des adhérents ont voté, 72% pour la question 1, 25,8% pour la 2.
Dans le Pays grassois, la participation a été également forte.
71% ont voté pour le soutien autonome à JL Mélenchon; 22% pour une candidature communiste retirable et 7% se sont abstenus.

Dans tous les cas, les discussion ont montré qu’il n’y avait pas deux camps opposés entre eux, mais que les mêmes interrogations traversent les communistes, quel qu’ait été leur vote.
Dans un courrier à chaque communiste, le Secrétaire National du PCF, Pierre Laurent écrit: « Nous allons donc maintenant entrer dans une phase plus active de notre campagne.
Le Conseil National va se réunir le jeudi 1er décembre pour prendre toutes les décisions utiles à cet effet (…).
La droite et l’extrême-droite vont être nos principaux ennemis dans cette bataille, car leur projets menacent gravement notre pays, son projet social et la démocratie (…).
Nous allons entreprendre sans tarder la popularisation et la mise en débat de nos propositions, rassemblées dans le Pacte d’engagements commun pour la France que nous avons adopté à la Conférence Nationale (…)
Nous continuerons à ne pas nous résigner à la situation de trop grande dispersion à gauche.
Nous voulons faire bouger la cadre de la campagne de Jean-Luc Mélenchon pour l’élargir et continuer d’interpeller tous ceux qui peuvent avec nous hisser la gauche et des solutions anti-libérales au second tour de l’élection présidentielle… »

Le PCF et son Secrétaire National ont donc adopté une position responsable et rassembleuse face aux dangers bien réels qui menacent l’ensemble des français, en particulier le travailleurs manuels et intellectuels et les couches populaires ainsi que tous ceux qui vivent en France.
Pour mémoire, F.Fillon, c’est Thatcher (économiquement) + Pétain (idéologiquement).
Entre autre:

  • Suppression de l’ISF,
  • La retraite à 65 ans,
  • La disparition de la Sécurité Sociale,
  • Suppression de 500 000 fonctionnaires d’Etat et territoriaux,
  • Abolition de la durée légale du travail,
  • Augmentation massive de la TVA,
  • « l’ordre moral » et le cléricalisme catholique ,etc.

Ne tardons plus, engageons la bataille pour « l’Humain d’abord » avec des propositions alternatives au néo-libéralisme destructeur de nos vies et de la Planète.
Il est plus que temps!

Publicités

4 réponses à “Dans le pays grassois comme dans les AM, les communistes se prononcent pour un soutien autonome à la candidature de J.L. Mélenchon

  1. « Un soutien autonome » !! Voilà une formule tordue si chère à la politique d’aujourd’hui ! Et si le PC lui donnait seulement un soutien franc et sincère ???

  2. « Un soutien autonome » !! Et pourquoi pas un soutient franc et massif ??? ça aurait au moins le mérite de la clarté au lieu d’ ajouter de la confusion à cet embrouillamini de folie pour ce qui est du choix du candidat de « gauche » à ces prochaines élections !!

  3. Bonjour,
    N’oublions pas que seulement 9% de l’électorat a voté représentant la droite de la droite ,et FILLON a été élu grâce à SARKOZY.
    On ne parle plus que de lui dans les medias!!!!
    Il reste 5 mois pour dénoncer et casser ce programme d’un autre siècle.
    Toutes et tous haro sur le baudet de Fillon,le dégustateur de Rillettes.

  4. Un soutien autonome signifie tout simplement que le Parti Communiste soutient la candidature mais ne se dissout pas dans le mouvement des Insoumis.
    Soutenir n’est pas fusionner.
    Entre JL Mélenchon et les communistes existent de nombreux points de convergences mais aussi des désaccords.
    Chacun reste lui même, mais on avance côte à côte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s