Continuons la bataille de J. L Mélenchon aux Présidentielles, barrons la route à Le Pen et au FN

Dans un communiqué de presse du 28 avril 2017, la section de Grasse du PCF et le Front de Gauche du Pays Grassois ont analysé les très bons résultats du 1er tour de l’élection présidentielle de 2017.
A Grasse, dans l’histoire des élections présidentielles, seuls les communistes Jacques Duclos en 1969 et Georges Marchais en 1981 ont obtenu des scores supérieurs .

Le communiqué souligne toute l’importance des élections législatives des 11 et 18 juin prochains et appelle à barrer la route à la candidate du FN , Le Pen, en utilisant à cette étape, sans aucune illusion ni soutien, le bulletin E. Macron

« Les communistes et le Front de Gauche du Pays Grassois se réjouissent du très beau résultat obtenu par J.L. Mélenchon au premier tour de l’élection Présidentielle.

Parmi les grandes villes des Alpes-Maritimes, c’est à Grasse que J-L Mélenchon obtient son meilleur score: plus de 18% des voix.
Dans 11 bureaux de vote de la ville, le candidat de la France Insoumise et du Parti Communiste Français est soit en tête, soit en deuxième position.

Nous remercions les 4408 électrices et électeurs grassois qui, par leur vote, ont exprimé une claire volonté de véritable changement social et économique ainsi que l’exigence d’une 6 ème République qui permettra enfin au peuple d’être entendu et respecté, avec des élus contrôlables et révocables.

Cette bataille n’est pas terminée.
Elle va se poursuivre aux élections législatives.
Ce sont ces élections des députés qui décideront de tous les choix qui seront faits pendant les cinq prochaines années.

Aujourd’hui, du fait du système électoral et de la Constitution, ne restent en présence que deux candidats dont aucun n’est porteur ni du programme de J.L. Mélenchon, ni des communistes.

Au plan social et économique, le programme d’Emmanuel Macron est un programme néo-libéral et européiste qui tourne le dos aux besoins des travailleurs, des familles modestes et des couches populaires.
Il faudra le combattre pied à pied en s’appuyant en juin sur l’élection de nombreux députés Front de Gauche aux législatives.

M. Le Pen est une millionnaire qui cherche aujourd’hui à faire croire qu’elle défendrait les ouvriers alors qu’elle et les élus FN votent partout toutes les mesures ultralibérales et antipopulaires.
M. Le Pen ne cesse d’attiser les haines et d’opposer artificiellement les Français entre eux.
Pas plus que M. Macron, elle n’est une candidate « antisytème« .
Au contraire, elle est même au coeur du système comme le prouvent ses votes et ses multiples mises en examen par la Justice.

Son élection serait un risque terrible pour nos libertés publiques et individuelles.

Nous appelons donc à utiliser -sans hésiter et en toute lucidité- le bulletin E. Macron pour lui barrer la route.

Grasse, le 28 avril 2017. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s