Vendredi 20 octobre à Grasse, soirée autour du film « Le jeune Karl Marx » de Raoul Peck


1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la “Révolution industrielle”, cherchent à s’organiser devant un capitalisme effréné qui dévore tout sur son passage.

Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel allemand.
Lire la suite

Publicités

L’ex Sous-Préfète de Grasse (et Préfète de la Creuse) D.C. Mallemanche jugée en Appel pour corruption: 3 années de prison ferme requises

 

Sale temps pour l’ex Sous-Préfète de Grasse et ancienne Préfète de la Creuse, Dominique-Claire Mallemanche, 60 ans,  le Ministère Public de la Cour d’Appel d’Aix -qu’elle avait saisie suite à sa condamnation par le Tribunal de Nice fin 2016- a confirmé, mercredi 11 octobre, dans ses réquisitions la demande de condamnation pour corruption passive.

Pour l’Avocat Général, Pierre-Jean Gaury, « sa courte expérience dans la préfectorale n’a pas été profitable à l’intérêt général qu’elle était censée servir ».
Lire la suite

Code du Travail -12 septembre: les communistes du pays grassois appellent à participer à la manifestation CGT-FSU-Solidaires-UNEF de Nice

 

En cette rentrée, le gouvernement  En Marche-LR multiplie les mauvais coups contre les salariés, les retraités et la jeunesse : suppression des emplois aidés, cure d’austérité pour les collectivités locales, baisse des APL, hausse de la CSG…

Les ordonnances sur le Code du Travail constituent une attaque d’une ampleur historique sans précédent contre l’ensemble des salariés.

Lire la suite

4 grandes raisons de refuser la « Loi travail XXL » de Macron-Philippe

Pourquoi salariés du privé et du public de tous niveaux , jeunes, précaires… doivent agir et descendre dans la rue mardi 12 septembre:
Voilà ce que veulent mettre en oeuvre  E. Macron et le gouvernement « En Marche »-« Les Républicains »:
Lire la suite

Code du Travail – Pierre Darrhéville: « Ce que vous donnerez à l’Employeur, vous le prendrez aux salariés ! »

Les députés communistes ont estimé mardi 18 juillet que la bataille contre la réforme du Code du Travail n’était « pas finie ».
Ils se sont engagés à contribuer aux mobilisations du mois de septembre.

Code du travail: Pour les député.e.s communistes la "bataille n'est pas finie"

« Pour nous, cette bataille n’est pas finie, le vote qui s’est déroulé en catimini le 13 juillet à 21 heures ne met pas le point final au débat sur le sujet », a affirmé le député communiste des Bouches -du-Rhône, Pierre Dharréville, lors d’un point de presse.
« On va mettre l’été à profit pour faire de l’explication de texte », « vulgariser les dangers » de la réforme, a renchéri Sébastien Jumel, nouveau député communiste de Seine Maritime .

Lire la suite

Abstentions record au 2ème tour des élections législatives. Pour le PCF qui disposera d’un groupe à l’Assemblée Nationale, il est urgent d’ouvrir le débat sur « la Proportionnelle »

Ce soir, [18 juin] les Français peuvent compter sur 11 député-e-s communistes qui ont été élu-e-s, Jean-Paul Dufrègne (03), Pierre Dharréville(13), André Chassaigne (63), Fabien Roussel (59) et Alain Bruneel (59), Jean-Paul Lecoq (76), Sébastien Jumel (76) et Hubert Wulfranc (76), Elsa Faucillon (92), Marie-George Buffet (93), Stéphane Peu (93) et sur les député-e-s qui formeront, avec eux, un groupe parlementaire d’opposition au gouvernement pour permettre à cette voix libre et combative de servir les intérêts populaires.
Les députés communistes travailleront dès cette semaine à constituer ce groupe et agiront sans attendre en faveur des propositions alternatives qu’ils ont élaborées durant leurs campagnes. 

Lire la suite

Après le 1er tour des législatives, Jean-Louis FIORI et Annie VOARINO, (2ème circonscription): « Nous serons à vos côtés dans les luttes à venir. Dimanche, pas une voix pour ceux qui portent la haine et la stigmatisation »

Le premier tour des élections législatives dans la 2ème circonscription des Alpes-Maritimes a été marqué par un taux record d’abstentions (51,56% ), par l’irruption du mouvement d’E. Macron -« En Marche », l’absence du Parti Socialiste et une affirmation de la gauche radicale (PCF et F.I.) dont les candidats, malgré la division, réussissent à totaliser 13,51%.

Comme partout en France et dans le Département, les candidats LR-UDI sont soit éliminés (2ème et 3ème circonscriptions), soit en posture difficile.
Dans la deuxième circonscription, le tandem Sattonnet-Viaud subit un échec, en étant éliminé dès le 1er tour.
Lire la suite