30 juin-1er juillet 2018: la pays grassois aussi sera à la Fête du Château

Après une éclipse d’un an en 2017 pour cause de mesures de sécurité au coût exorbitant, la plus grande fête populaire des Alpes-Maritimes, la traditionnelle Fête des communistes et de leurs amis se tiendra sur la colline du Château de Nice, le week-end des samedi 30 juin et dimanche 1er juillet.

Au programme, comme toujours de la musique avec 14 groupes, de la détente, des stands divers des sections et organisations amies, des librairies, de la restauration, l’amitié et la fraternité.

De nombreux débats aussi avec notamment la venue du Secrétaire National du PCF, P. Laurent, un débat sur la Palestine et Salah Hamouri toujours détenu arbitrairement dans les geôles israéliennes animé par  Pierre Barbancey, grand reporter à « l’Humanité » , un débat au stand de Grasse sur l’immigration italienne en France et la Résistance autour du livre de Gilda Landini « Le Fil Rouge » en présence de l’auteure, etc.
Lire la suite

Publicités

Samedi 26 mai: à Nice et partout en France, face aux attaques de Macron et du grand patronat, la Marée populaire !

 

26 mai 2018-Maree populaire

Samedi 26 mai, 40 organisations départementales -plus d’une cinquantaine au plan national-  appellent à des manifestations unitaires contre la politique antisociale de Macron, pour la défense des droits des salariés et des droits sociaux, pour les services publics et les libertés démocratiques.

Une manifestation départementale unitaire se déroulera manifestation  à Nice  à partir de 14h30, départ de la Gare de Nice.

Afin de permettre une large mobilisation l’Union Locale CGT de Grasse et Pays grassois a réservé un bus qui partira de Grasse (gare SNCF) ul.cgt.grasse@wanadoo.fr, ou en appelant au: 04 93 36 00 01).

Lire la suite

« EN GUERRE » de S. Brizé avec Vincent Lindon. Soirée à Grasse, samedi 26 mai

« En Guerre » de Stéphane Brizé,  film de la  Sélection officielle de la 71e édition du  Festival de Cannes  qui  s’est clôturée  samedi 19 mai 2018 sera le coeur d’une soirée organisée par l’Association Loisirs et Culture de Grasse, samedi 26 mai, à 19h au cinéma Studio, boulevard du Jeu de Ballon.
Lire la suite

Victoire bolivarienne au Venezuela : Nicolas Maduro réélu avec 68 % des voix

Plus de 8 millions de Vénézuéliens ont participé à l’élection présidentielle du Venezuela, dimanche 20 mai.
Le Président bolivarien Nicolas Maduro, successeur de Hugo Chavez, a battu clairement son adversaire en rassemblant 68 % des voix.

« C’est la 22ème victoire [ du mouvement bolivarien] en 19 ans » a -t-il souligné dans son premier discours.
Lire la suite

22 Mai, tous les syndicats unis pour défendre la Fonction Publique. Manifestation à Nice, 10 h , Place Masséna

Les neuf organisations syndicales représentatives dans la Fonction publique appellent l’ensemble des personnels de la Fonction publique de l’État, de la Fonction publique Hospitalière et de la Fonction publique Territoriale à la grève et aux manifestations le mardi 22 mai 2018.
Lire la suite

Palestine: Assez de complaisance, la France doit agir !


Les communistes grassois condamnent le massacre ordonné par le gouvernement israélien contre des manifestants civils de «la Grande Marche du Retour ».
Pour la seule journée du 14 mai, plus de 50 Palestiniens ont été tués et des milliers blessés.
Le bilan provisoire et effarant, depuis le 30 mars est de 55 morts et 2500 blessés. Tous civils.
Lire la suite

Joël Guillaume, si discret, si fidèle

Joël G

C’est avec beaucoup d’émotion qu’au côté de sa famille, de nombreux syndicalistes et de ses amis, les communistes du Pays grassois ont assisté, au funérarium de Cannes le 26 avril, à l’hommage à Joël Guillaume .

Né le 12 juin 1946 à Châlons-sur-Marne -aujourd’hui Châlons en Champagne-, Joël Guillaume a fait ses études dans sa ville natale.
Très jeune, il a adhéré aux Jeunesses Communistes dont il est devenu le responsable. Il militera notamment avec Jean Reyssier qui sera Maire communiste de Châlons de 1977 à 1995, conseiller Général et député.

Joël Guillaume s’est ensuite installé à Antibes, puis  à Grasse où il entre comme Infirmier en Psychiatrie au Centre Hospitalier de Clavary, en  octobre 1978.

Militant au Syndicat CGT des Hospitaliers, il en devient  le secrétaire de la section syndicale et sera élu par les agents hospitaliers membre du  Conseil d’Administration de l’hôpital.
Pendant sept ans  de 1988 à 1995,  son militantisme, son dévouement aux travailleurs et sa rigueur lui valent d’être  élu  Secrétaire général de l’Union Locale CGT de Grasse et du Pays grassois.
Lire la suite